Qu’est-ce qu’une portabilité de numéro téléphonique ? – ADN Entreprise

Recevoir ma brochure

    Qu’est-ce qu’une portabilité de numéro téléphonique ?


    Vous souhaitez changer votre abonnement de téléphonie mobile ou fixe, mais en gardant votre numéro de téléphone ? Vous pouvez demander la portabilité de votre numéro. Voici comment faire selon la nature de votre forfait téléphonique.

    La portabilité d’un numéro : késako ?

    La portabilité d’une ligne, qu’elle soit fixe ou mobile, permet de garder son numéro de téléphone lors d’une migration d’un fournisseur téléphonique à un autre. Cette démarche peut être effectuée via le code RIO associé à votre ligne de téléphone. Ce code RIO (pour Relevé d’Identité Opérateur) est très utile pour identifier une ligne dans les plus brefs délais, afin de se renseigner sur le contrat qui y est actuellement lié. Il permet au nouveau fournisseur de lancer la résiliation de votre précédent contrat ou de votre ancienne offre, pour lancer cette procédure spéciale.

    Ce service de portage est indispensable pour tout abonné qui souhaite souscrire un nouveau contrat mobile ou box chez un autre opérateur, ou bien lors d’un déménagement dans le cas d’une ligne fixe.

    La portabilité d’une ligne fixe

    Vous aimeriez changer de forfait, d’offre, de fournisseur ou vous êtes en recherche d’un nouvel abonnement après votre déménagement ? Vous devez alors demander le portage de votre numéro de téléphone.

    Pour conserver le même numéro de téléphone à la suite d’un déménagement, mais sans changer d’opérateur, la procédure à suivre est très simple. Tous les numéros de téléphone fixes sont éligibles à la portabilité. Cependant, il faut que l’abonné reste dans la zone de numérotation élémentaire dans laquelle il se trouvait avant de déménager. Par exemple, s’il résidait en région parisienne, le précédent numéro commençait par 01. Par conséquent, le nouveau foyer de l’abonné doit aussi se trouver en région parisienne.

    Les numéros non géographiques, qui commencent par 09, ne sont, quant à eux, pas soumis aux zones de numérotation élémentaire et peuvent être gardés dans toute la métropole. Ils sont attribués par le fournisseur d’accès à Internet. Avant 2006, ce dernier pouvait aussi attribuer un numéro de téléphone fixe qui commençait par 08, mais cette règle a été supprimée pour éviter les confusions avec les numéros surtaxés.

    Si vous souhaitez conserver le même numero de téléphone mais en changeant de fournisseur de téléphonie, ce service est aussi possible. Cette fois encore, il ne faut pas changer de ZNE. Votre nouvel opérateur est alors chargé d’effectuer lui-même le transfert. Vous n’avez qu’à renseigner votre code RIO personnel au moment de la souscription de la nouvelle offre. Votre nouveau fournisseur s’occupe lui-même de la résiliation de votre ancien contrat dans les plus brefs délais et effectue la démarche de portabilité de votre numéro de téléphone.

    Le portage d’une ligne mobile

    Ce service de téléphonie est uniquement accessible pour une ligne mobile lorsque vous changez d’opérateur.

    Comme pour les téléphones fixes, il est nécessaire de vous munir du fameux code RIO de votre forfait afin d’effectuer la procédure. Pour l’obtenir, vous pouvez contacter gratuitement le 3179 en partant du numéro de téléphone que vous souhaitez conserver. Vous pouvez alors choisir de recevoir le code RIO par SMS ou par serveur vocal. Une fois que vous avez reçu le RIO, vous n’avez plus qu’à le communiquer à votre nouvel opérateur, tout comme votre numéro de téléphone mobile. Votre nouveau fournisseur de téléphonie réalisera ensuite le transfert gratuit de votre numéro.

    Une fois la démarche de portabilité effectuée, votre nouveau fournisseur vous enverra une nouvelle carte SIM dans les plus brefs délais. Insérez-la dans votre téléphone après avoir retiré celle de votre précédent forfait. Activez-la ensuite normalement, en suivant les indications fournies. Il n’est pas nécessaire de résilier au préalable votre abonnement souscrit auprès de votre ancien fournisseur. Votre nouvel opérateur mobile s’en charge. Aucun frais de résiliation n’est facturé, sauf si l’abonné était engagé ou s’il n’avait pas terminé la période d’engagement de son forfait.

    A contrario, s’il reste moins d’un an d’engagement à l’abonné, sur une période initiale d’engagement de 24 mois, le précédent opérateur peut lui réclamer 25% de la somme restante à payer de son forfait.

    Si la période d’engagement de l’abonné n’était au départ que de 12 mois, son ancien fournisseur lui réclamera l’ensemble des sommes dues de son forfait.